La fin d’une relation

La fin d’une relation est ce moment où la somme de jours souvent merveilleux est contaminée par les effets de l’arrachement.

Comme la colère est de mauvaise foi et méchant arbitre. Elle aimerait, parfois, repeindre en noir des murs qui s’accommodèrent heureusement de couleurs plus vives.

Comme on se sent volé ; dépouillé d’un trésor inestimable. Les jours futurs valent-ils plus que ceux passés ensemble ? Chaque souvenir est source fraîche auquel il est permis de revenir et de s’abreuver. Jusqu’à ce que nos vies soient tendues de pourpre. Ils sont tison de joie. Ils sont les phares de nos océans déchaînés. Ils sont la mémoire de ce qui fût et de ce qu’on ne nous prendra pas.

Comme nous pleurons pourtant. Petit garçon aux joues salées, qui tenait entre ses mains camion de bois, repris ou disparu. Les mains tremblent de cette dépossession. Le pied bat, furieusement, le plancher. Rien n’est plus que cette absence. Les heures de joie s’affaissent et courbent l’échine. Sont-elles importunes ?

Demain est lumineux. Demain est une promesse. Peut-être amère, peut-être noire, peut-être sépulcrale ; nauséeuse d’odeur de lys. De fleurs fanées sur la gravier. Mais demain est une promesse.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s